Ingénieur en alternance

L’ingénieur(e) en alternance :

  • est lié(e) à l’entreprise par un contrat dont la durée peut varier de 1 à 3 ans,
  • a les mêmes droits et obligations que les salariés de l’entreprise (congés payés, sécurité sociale, droits à la retraite, avantages sociaux…),
  • reçoit en entreprise, sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage, une formation pratique et technologique,
  • perçoit une rémunération dès le début de son contrat pour les heures passées dans l’entreprise et dans le centre de formation. La rémunération de l’apprenti(e) correspond à un pourcentage du SMIC, (ou une rémunération conventionnelle si plus favorable) et varie en fonction de l’âge et de l’avancement dans le cycle de formation.

L’international

Au cours de sa formation, l’apprenti(e) partira au minimum 8 semaines en immersion dans le pays de son choix. Cette mission à l’étranger se déroule entre la 2ème et 3ème année ou 3ème année selon la filière.
Les ingénieurs exercent, de plus en plus, leurs fonctions dans un contexte international (culturel, industriel et managérial différent) et cette mission à l’international leur permet de perfectionner l’anglais et d’autres langues et surtout d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger.
L’apprenti(e) ingénieur(e) partira soit dans son entreprise d’accueil ayant des filiales à l’étranger, soit dans une autre entreprise, pour réaliser une mission en lien avec son projet professionnel.
L’apprenti(e) ingénieur(e) réalise une étude (technique, organisationnelle ou économique) ou parfois son projet de fin d’études. Il /elle reste salarié(e) de son entreprise.La mission donne lieu à un rapport et une présentation orale dans une langue étrangère.

L’anglais

La maîtrise de l’anglais est indispensable pour les ingénieurs. Pour obtenir leur diplôme, tous les apprentis ingénieurs doivent justifier d’un niveau minimum en fin de formation :

  • En alternance, niveau 785 au TOEIC (niveau B2+)
  • En formation continue, niveau 650 au (niveau B1+)